Voilà une question que je me pose souvent et que nombre de mes clients m’ont posée : comment créer des relations ?

Pas facile lorsque nous sommes face à des inconnus. Comment allez vers l’autre ? Comment être à l’écoute ? Comment s’intéresser ? Comment créer le lien ?

Je vais tenter de répondre à toutes ces questions dans cet article, et de vous donner quelques pistes pour y parvenir.

Un peu de mon histoire :

Petite, j’étais une jeune fille qui créait très facilement du lien avec un peu tout le monde. Je pense qu’à cette époque je ne me préoccupais pas trop de ce que les autres pouvaient penser de moi. Mais le temps a passé et je suis devenue apeurée dans les relations humaines. J’étais souvent en retrait, j’avais peur des critiques, des jugements. Au fil du temps, j’ai appris à prendre mon temps pour créer la relation avec les personnes que je rencontrais. J’ai fini par comprendre que je ne sais pas créer du lien rapidement, aisément. Je sais être aimable et avenante, mais créer du lien, c’est pour moi une histoire de temps, de patience, d’attachement.

Dans toute cette histoire, il y a également mon métier de psychologue. En effet, dans cette profession, je dois créer du lien avec mes clients afin de pouvoir travailler avec eux. Alors, j’ai tout de même appris, à créer du lien dans un délai court. Mes clients ont besoin d’être suffisamment en relation avec moi pour pouvoir être en confiance et me parler. Autrement, comment avancer dans un travail.

Et c’est ainsi, à travers mon parcours personnel et professionnel que j’ai peu à peu appris quelques principes pour créer la relation avec l’autre.

Je vais dans cet article développer 3 points :

  1. La prise de contact
  2. La relation
  3. Faire perdurer dans le temps
  4. La réciprocité

La prise de contact :

La prise de contact, c’est la première rencontre. C’est-à-dire avant tout le moment où on voit l’autre. En effet, une rencontre, c’est en premier lieu une histoire de vision. On observe, on regarde, on a comme une envie d’aller vers l’autre, ou comme une envie de retrait. Cette première impression part de nous, de notre vécu, de notre histoire de vie. Lorsque nous observons les autres, nous portons toute notre histoire de vie. Il est donc important dans un premier temps de départager ce qui part de l’autre et ce qui part de nous. Cela demande de se connaître et de pouvoir comprendre pourquoi on a une sympathie ou une antipathie envers une personne.

En effet, il nous arrive fréquemment de porter des jugements sur les autres dans le positif comme dans le négatif car l’autre nous rappelle des personnes de notre passé que nous avons appréciées ou non. Il est important de prendre conscience de ces éléments afin de pouvoir être dans la relation avec la personne qui est là réellement en face de nous.

Par la suite, il y a les premières paroles, les premiers échanges, la première discussion. De quoi je parle ? Comment j’aborde la conversation ? Je pense que ce sont de mauvaises questions. Si j’ai envie de parler à une personne c’est que j’ai un besoin en lien avec cette personne alors le plus simple c’est de partir de ce besoin. L’envie de faire connaissance est une bonne motivation en soi.

Dès lors, il suffit de s’intéresser à l’autre. En somme, un des secrets pour créer la relation, c’est de s’intéresser sincèrement à l’autre : parle-moi de toi ? Qu’est-ce qui t’intéresse dans la vie ? Tu fais quoi comme métier ? Quels sont tes loisirs ? Est-ce que tu aimes le cinéma, la cuisine ? Etc.

En général, les gens aiment parler d’eux. Mais ce qui est bien également, c’est que pour recevoir, il faut savoir donner. N’hésitez pas à parler un peu de vous, de qui vous êtes, de ce qui vous plaît. Engagez-vous dans la relation pour que l’autre ait envie de s’engager.

Et surtout ne soyez pas pressé. Lorsque les personnes se sentent acculées, elles n’ont pas du tout envie de s’engager dans une relation.

Dans mon métier, lorsque je rencontre un client pour la première fois, je me présente brièvement, puis je demande à l’autre de me parler de lui. Je l’écoute, mais je peux également poser quelques questions afin de bien comprendre qui est la personne. Je me veux rassurante, j’explique aussi aux personnes que je ne m’attends pas à ce qu’elles me confient leurs secrets les plus intimes au bout de 5 minutes. Elles peuvent prendre leur temps pour être en confiance. Je sais combien il peut être difficile de se confier à un parfait étranger.

Mais créer une relation avec quelqu’un, c’est prendre des risques : le risque de se blesser, le risque d’être déçu, mais également le risque d’une belle rencontre, le risque de bons moments, le risque d’être heureux.

La relation :

Une fois que la première rencontre est passée, c’est le temps des rencontres à venir. Si nous souhaitons revoir une personne, il est essentiel de lui demander ses coordonnées, d’appeler, de créer des rencontres, des moments de relation en somme.

C’est ainsi que peu à peu le lien se crée entre les personnes. À chaque rencontre, échange, conversation, discussion, nous créons un peu plus la relation entre nous et l’autre. Pas d’attente, juste des moments de relation autour de rencontres, d’activités, de moments partagés.

La relation, ce n’est pas non plus l’exclusivité. Il est important que chacun ait son espace de vie, de rencontre en dehors de cette relation. Il est important que chacun se sente libre dans la relation afin de pouvoir avancer et cheminer à son rythme.

C’est bien parce que chacun se sent libre d’être en relation que la relation porte toute sa valeur et son importance. Le choix d’être là, de partager et d’échanger.

C’est parce que j’ose me montrer dans la relation avec mes joies et mes peines, mes forces et mes faiblesses que la relation se crée et existe au fil du temps.

Faire perdurer dans le temps :

Évidemment, dès que la relation est installée, tout semble facile, on apprécie de se voir, on crée des moments, des rencontres. Il y a une forme d’enthousiasme, de plaisir partagé, de simplicité. Mais, au fil du temps, parfois les relations deviennent plus complexes à entretenir.

En effet, il y a le travail qui est plus ou moins prenant. Il y a la famille et les amis et il faut trouver du temps pour tout le monde. Il y a également les enfants qui occupent à certaines périodes de vie beaucoup place dans l’agenda.

Parfois, il y a aussi la distance géographique. Parce que l’on a déménagé, changé de lieu de vie.

Il est clair que moult étapes dans une vie font que la distance peut se créer entre les uns et les autres. Tout l’enjeu, c’est de comprendre si la distance créée est devenue trop importante et que nous avons perdu un ami ou si nous pouvons trouver des chemins pour préserver la relation.

Créer la relation dans le temps, c’est le temps de prendre le temps régulièrement de faire coucou, de donner des nouvelles, d’être en fait tout simplement dans la relation.

La réciprocité :

Pour conclure, je vais vous parler de la réciprocité. Lorsque je parle de ce terme, je ne veux pas dire que parce que votre ami vous a appelé, vous vous devez de l’appeler. Mais je parle du fait que les échanges vont dans les deux sens. Que si vous appréciez d’avoir des nouvelles, votre ami apprécie certainement aussi d’en avoir. Que si vous appréciez de recevoir les gens, les gens peuvent également apprécier de vous recevoir.

Ce n’est pas dans l’idée du tant pour tant, mais bien dans une idée de partage et de convivialité. D’être en lien les uns avec les autres.

Je sais qu’à titre personnel, il m’est difficile de maintenir des relations quand j’ai la sensation que c’est toujours moi qui crée les moments de relation : moi qui passe les appels, moi qui envoie des mails, moi qui crée des moments de rencontre.

Il est clair que cela peut limiter mes relations, car bien sûr, il y a des personnes qui ont du mal à créer la relation à distance, ou à sortir de chez eux. Mais je reconnais que c’est un point important pour moi. Aussi, j’assume cela et d’ailleurs j’en parle avec les personnes que je rencontre.

 

C’est ainsi que je crée mes relations au fil du temps et de l’espace, et aujourd’hui, je suis assez heureuse de constater que j’ai des amis avec qui j’ai des liens depuis plus de 20 ans. Je ne les vois pas tous les jours, car ils vivent loin de chez moi. Mais ils sont proches dans mon cœur et je sais que je peux compter sur eux à tout jamais.

 

Et toi lecteur, je crée aussi du lien avec toi, à travers mes mots et mes histoires et j’espère que nous saurons créer des liens sur le long terme.

Belle suite dans tes relations ici et maintenant et à tout jamais.

Share This

Share This

Share this post with your friends!