Il y a un peu plus de 14 ans, ma sœur m’a demandé d’être la marraine de son fils. Je me souviens de ce jour, comme un grand moment de ma vie.

D’abord, parce que j’ai été très touchée par sa demande, ensuite parce que cela implique selon moi une grande responsabilité.

En effet, marraine est une appellation qui amène bien des définitions. Celle qui est officielle, dans le dictionnaire, mais bien souvent, elle amène d’autres éléments : la religion pour certaines personnes, l’engagement pour d’autre… La loi même, dans certains pays, a un avis sur ce que doit être une marraine ou un parrain.

Partons de ma définition : une marraine doit être une personne qui est à côté des parents pour les soutenir dans l’éducation de leurs enfants, dans les bons moments, comme dans les moments difficiles. Une marraine, cela doit également être une présence pour l’enfant, une personne vers qui il peut se tourner pour avoir de l’écoute, des conseils, du réconfort. Pour cela, il me paraît important que l’enfant ait donc un lien régulier avec son parrain ou sa marraine : des moments de relation, des conversations, des sorties, des temps partagés. Les cadeaux revêtent également leur importance dans l’installation de ce système. Cela afin de consolider le lien, de montrer qu’on s’intéresse à la personne, qu’on fait attention à elle. En revanche, je ne porte pas l’idée de n’être que la personne qui fait des cadeaux, cela perd de son sens autrement.

Ainsi, si j’en reviens à mon histoire personnelle, lorsque ma sœur m’a demandé de devenir la marraine de son fils, nous avons échangé sur le rôle de marraine : mes attentes, mes envies, mes ambitions, mais également les siennes.

C’est ainsi que peu à peu, j’ai su co-construire la relation avec mon filleul. Cela est tout un apprentissage, car à chaque âge, il y a ses plaisirs. Les enfants évoluant, grandissant, cela m’a demandé d’apprendre en même temps à chaque pas. Quelle est la bonne idée de cadeau ? D’activité ? Comment faire plaisir ? Comment créer le lien ? Quand le voir ? En effet, nous habitons chacun à un bout de la France.

Mes astuces :

  • J’ai souvent sollicité mes amis qui avaient des enfants du même âge que mon filleul afin de trouver des idées de présents.
  • Je faisais des cadeaux pour son anniversaire et pour Noël. Parfois de temps à autre lorsque je le voyais. Mais j’ai plus tendance à faire un cadeau quand je vois la personne, je n’aime pas trop envoyer des cadeaux par la poste : je trouve qu’il manque une dimension dans la joie d’offrir et de recevoir.
  • À chaque fois que je le voyais, je prenais le temps de passer du temps avec lui pour jouer quand il était petit (Playmobil, course, jeu de société), faire une activité quand il est devenu plus grand (sortie, visite, balade, discussion).
  • Quand il a appris à lire, je lui ai écrit des cartes postales, aujourd’hui, je lui envoie des messages sur les réseaux sociaux !

S’adapter, être à l’écoute, c’est le secret d’une belle relation : celle d’une marraine avec son ou sa filleul, comme n’importe quelle relation affective.

Depuis, j’ai eu également une filleule, la fille d’amis, et c’est également une relation que je construis avec bonheur.

Je me sens très chanceuse, avec ces deux êtres qui occupent une place particulière dans mon cœur.

 

Mes dernières idées : partir en voyage avec mes filleuls pour leurs 14 ans. Pourquoi ? Pour faire plaisir, pour offrir de beaux souvenirs et un vrai moment de relation. Pour continuer de créer et construire cette relation avec eux.

Et toi lecteur : quels sont tes secrets pour créer la relation avec tes filleuls ? Merci de nous les partager en commentaires !

Share This

Share This

Share this post with your friends!